Suzuki

Essai Suzuki V-STROM 1000 ABS : simple et efficace

Après l’essai du nouveau Yamaha XT 1200 ZE SUPER TENERE ABS, c’est le nouveau Suzuki V-STROM 1000 ABS qu’il m’a été donné d’essayer pour La Revue Automobile. Un gros bicylindre qui se veut simple, et efficace.

+ de photos Suzuki V Strom 1000

Une âme de "800 DR" ?

Quand j’arrive chez Suzuki récupérer le monstre, à Trappes, la première chose qui me frappe c’est le bec avant de la machine. Il me ramène « direct » au début des années 90, quand le tracteur à monocylindre « DR-800 » de la marque était sorti. Même bec, même look, gabarit proche, et une hauteur de selle élevée ; 85 cm pour le V-STROM et 89 cm pour le DR-800. Clef en main j’enfourche la bête, tour de clef et le concert commence !

Position de conduite droite et haute

La position de conduite est bonne, placé droit et haut, le pilote domine la route tel un motard de la gendarmerie nationale. La selle inclinée vers le bas permet de caler le pilote sur le réservoir, et le confort d’assise est bon, avec une bonne largeur de selle. Les commandes tombent bien sous la main, et le klaxon aussi, placé en bas à gauche du guidon, et surtout, sans commande gênante à sa gauche ! Quand est-ce que les fabricants de motos se mettront tous d’accord pour placer leur klaxon directement à portée de pouce gauche, sans comodo avant celui-ci ? Ça paraît idiot mais c’est tellement plus pratique en ville de na pas chercher cette foutue commande de « tutu-tut », et Suzuki eux, ils y ont pensé !

Compteur simple et complet

Le tableau de bord est complet, lisible et bien placé haut. Le régime moteur est indiqué par un gros cercle à aiguille et la vitesse est renseignée sur la partie droite par des diodes noires sur fond kaki. Toutes les informations nécessaires sont données ; jauge à essence, trip journalier, heure, température extérieure et température du moteur. 

Un poids placé plus bas et une agilité accrue

Dès ma traversée de la Zone Industrielle de Trappes-Elancourt je constate la différence de poids entre la V-STROM et le SUPER TENERE de Yamaha. Un écart de 24 kg ça fait tout de même la différence ; 241 kg pour le V-STROM et 265 kg pour le SUPER TENERE. D’autant que sur le « Suzuk », le poids est placé moins haut, ça se ressent sur la maniabilité qui en devient meilleure, et la nervosité de la machine, plus dynamique chez Suzuki malgré 6 chevaux de moins que la Yamaha ; 100 chevaux contre une cavalerie de 106 chevaux pour la marque aux diapasons. Petit plus sur la Suzuki, ses rétroviseurs, ils ne dépassent pas les poignées du guidon, ce qui facilite le « faufilage » en arrivant dans la capitale ! 

Un bruit d'échappement agréable 

Une fois engagé sur les petites routes de campagne du « 78 », et en traversant les petits patelins Yvelinois, le moteur bicylindre du V-STROM affirme sa présence par un bruit rauque, n’hésitant pas à pétarader si nécessaire, coupleux, très bien rempli, il me rappelle l’époque des «gros mono », et démontre beaucoup plus de caractère que les bicylindres de la concurrence. Sa disposition en « V » et son ouverture très large à 90° y sont bien sûr pour quelque chose !

Du couple disponible en bas

Sur le V-STROM, la transmission se fait par chaîne, la cylindrée est de 1037 cm3 pour 100 chevaux à 8 000 tr/mn. Le couple est de 10.3 mkg et à partir de seulement 4 000 tr/mn, disponible en bas donc, ce qui est plutôt appréciable. Le freinage est assuré par 2 grands disques de 310 mm de diamètre, pincés par 2 étriers à 4 pistons et fixation radiale. A l’arrière c’est un disque de 260 mm et 1 étrier à 1 piston qui assure le freinage. La moto est équipée de l’ABS et le freinage, repris à la GSX-R 1000 modèle 2011 est tout simplement excellent.

Bulle haute réglable en inclinaison, et en roulant

Pendant le roulage, j’ai pu apprécier le réglage de la bulle haute qui peut se faire en roulant, et d’une seule main. Il suffit d’incliner le pare-brise vers l’avant (3 positions), quant au réglage en hauteur, il se fait par vis. La suspension est souple et très agréable, elle est également réglable.

Châssis neutre et efficace

Les petites routes da la Vallée de la Seine avant d’arriver sur la Roche Guyon m’ont permis de constater la stabilité de la machine sur l’angle, et l’efficacité de son châssis. La SUZ affiche une certaine polyvalence la conduite s'avère détendue, et sur autoroute, la machine se transforme en bonne routière, très stable et à la tenue de cap irréprochable ! Performante, la V-STORM accélère fort et tient sans aucune turbulence le 150 km/h, et en toute sécurité. 

Pas la reine de la ville mais envisageable en mode urbain

Moins à l’aise en ville, par son gabarit, son poids, et son rayon de braquage, elle n’en demeure pas moins assez pratique par la position du pilote, placée haute et bien droite, ce qui permet de dominer la circulation et anticiper le danger. L’écartement restreint des rétroviseurs permet d’envisager la remontée de files sans encombre.

Agréable en duo 

Avec passager, le comportement de la V STROM reste très sain. Le porte bagages de type « gaufrier » est des plus réussis et permet de s’y accrocher, en plus des 2 grosses poignées latérales prévues pour le passager. Celui-ci est assis confortablement mais les repose-pieds sont placés un peu haut. Notre modèle d’essai était équipé de 3 options ; la béquille centrale, les protège-poignées et l’accroche valise sur le réservoir. 

Autonomie : 315 kilomètres

Entre la circulation parisienne, l’autoroute et les routes de campagne, notre consommation d’essence a été  de 6.20l. Le réservoir a une contenance de 20 litres et permet de prévoir une autonomie de 315 kilomètres.

Bilan

La Suzuki V-STROM 1000 ABS est un gros trail bicylindre simple, sans aucun débordement électronique (pas de poignée des gaz « ride by wire » ni cartographie moteur), mais qui a du caractère. C’est une moto qui procure beaucoup de plaisir, pour un prix très contenu à 12 499€.

Les +

Facilité de prise en main

Prix

Le moteur coupleux et rempli

Les -

Béquille centrale en option

Repose-pieds passager placés un peu hauts

Fiche technique

Moteur : bicylindre en V ouvert à 90° - 2 ACT - 4 soupapes par cylindre - 1037 cm3 - 100 cv à 8 000 tr/mn - couple : 10.3 mkg à 4 000 tr/mn - injection - boîte 6 vitesses - transmission par chaîne - fourche inversée de 43 mm - freins : 2 disques 310 mm étriers 4 pistons à l'avant et 1 disque de 260 mm à l'arrière - pneus : 110/80/19 avant et 150/50/17 arrière - hauteur de selle : 85 cm - réservoir : 20 litres - poids avec pleins = 228 kg - consommation moyenne = 6.20l - prix : 12 499€.

Crédit photos : Gilles Vitry pour La Revue Automobile

 

Philippe Pillon

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Suzuki V-STROM 1000 ABS : simple et efficace

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter