Kia Optima SW Break

Kia Optima SW : voici le break !

Kia dévoile, à l\\'occasion du salon de Genève 2016, son Optima SW, premier break de segment D de son histoire. Dérivé du concept Sportspace de l\\'an dernier, il affiche une ligne élégante et dynamique, et porte en lui un volume de chargement de 553 litres. Il sera commercialisé à l\\'automne prochain.

Directement dérivé du concept Sportspace du salon de Genève 2015, le break Kia Optima SW est dévoilé officiellement un an après, à l'occasion du salon de Genève 2016. Rappelons que l'Optima berline née l'automne dernier à Francfort est déjà en vente à partir de 32 900 euros.

Comme le laissait présager le concept, l'Optima SW joue la carte de l'élégance, mais elle laisse en même temps tomber le côté sportif. Ce n'est pas un break de chasse, mais un break traditionnel, à l'allure tout de même dynamisée par un pavillon fuyant, une vitre de custode remontante, un cerclage chromé des vitres et même un (faux) diffuseur arrière. La face avant est celle de la berline, tout simplement.

Ouverture automatique du hayon

Pour le tout premier break de segment D de son histoire, Kia joue clairement la carte de l'habitabilité et des volumes, avec pour le coffre un total de 553 litres, soit 48 de plus que pour la berline. La modularité est complète avec une banquette arrière fractionnable 40/20/40, un filet de sécurité intégré au dos des sièges arrière, des bacs de rangement additionnels sous le plancher et des glissières à bagages coulissantes repliables. L'ouverture automatique du hayon « Smart Key » enjolive le tout et permet de charger de lourds objets sans avoir à les poser par terre au préalable.

La nouvelle Kia Optima SW hérite de la suspension indépendante de la berline, mais avec des réglages de ressorts, d'amortisseurs et de géométrie des roues adaptés à la répartition des masses de cette carrosserie break. Les clients pourront opter en option pour une suspension à pilotage électronique avec valves internes (ECS), améliorant à la fois le confort de suspension et la tenue de route. Pour le reste, l'habitacle, les équipements de sécurité et les motorisations (1.7 CRDi 141 ch, 2.0 CVVL 163 ch, 2.0 T-GDI 265 ch pour la GT) sont repris de la berline. Les tarifs devraient être annoncés à l'automne, au moment de la commercialisation. 

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Kia Optima SW : voici le break !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter