Opel

La nouvelle Opel Insignia passe au Grand Sport

Alors qu‚Äôil nous faudra attendre le mois de mars et l‚Äôouverture des portes du Salon de l‚Äôautomobile de Gen?®ve pour sa pr?©sentation officielle, la marque au blitz nous offre tout de m?™me une galerie de photos et les informations techniques concernant sa nouvelle berline : l‚ÄôOpel Insignia Grand Sport.

+ de photos Opel Insignia Grand Sport

De « Grandes » ambitions…

L’Insignia est, pour Opel, une vraie success-story. Voiture de l’année 2009, elle s’est vendue à plus de 900 000 exemplaires à travers le monde. Remplacer cette berline n’est donc pas chose aisée. Mais il semblerait que les ingénieurs aient mis les bouchées doubles en nous proposant une Insignia Grand Sport plus affûtée, stylistiquement et technologiquement, que jamais.

Pour faire simple, cette Insignia Grand Sport est plus légère, plus élégante, plus aérodynamique, plus confortable et plus sûre. C’est en tout cas ce que nous annoncent les gens de la communication de la marque. On fait le point !

Grand Style !

Si l’on devine la filiation avec l’ancienne génération d’Insignia, on ne peut nier que cette Grand Sport gagne un style bien plus élégant et sportif.

Tout commence par la face avant qui présente une calandre hexagonale complexe : le logo trône en son centre, mais il est épaulé par deux bandes chromées séparant deux grilles. La partie basse semble gaufrée, alors que la partie haute est horizontale. Les optiques de phares à profil bas soulignent le mouvement horizontal de la partie avant et affirment sa personnalité. À l’arrière, les lignes nettes et droites consolident les feux à LED, dont la signature lumineuse en aile double basse confère également un aspect plus large à la voiture.

Son profil fait preuve d’une grande originalité dans ce segment. Les portières sont sculptées en partie basse, une ligne de caractère relie les poignées de porte et la forme du vitrage latéral fait le choix d’un jonc chromé sur la seule partie supérieure. La ligne de pavillon est fuyante. Les designers se sont clairement inspirés des « berlines coupé » qui font actuellement fureur, à l’instar des Audi A5 Sportback ou Volkswagen Passat CC.

Essai Opel Insignia Grand Sport 2017

La nouvelle Insignia Grand Sport est aussi fluide qu’elle le paraît : son remarquable CX de 0,26 en fait l’un des véhicules les plus aérodynamiques de sa catégorie.

Dans l’habitacle, les passagers arrière bénéficient de l’empattement allongé et de l’organisation intérieure repensée. Ils peuvent ainsi compter sur 32 millimètres supplémentaires de largeur aux hanches, 25 mm aux épaules et aux jambes, et 8 millimètres additionnels pour la garde au toit. Le coffre est, lui aussi, assez impressionnant, offrant un volume allant de 490 à 1 450 litres. À l’avant, les lignes simples et horizontales du tableau de bord participent à la sensation d’être dans un véhicule haut de gamme. Le poste de conduite, dont l’assise se trouve trois centimètres plus bas, permet au conducteur de faire corps avec la voiture, lui offrant ainsi une expérience de conduite plus sportive et plus communicative.

Grande gamme de moteurs…

L’Insignia Grand Sport sera disponible avec une gamme de moteurs turbocompressés et de boîtes de vitesses de dernière génération. Si Opel ne dit mot pour l’instant sur ses motorisations, il y a fort à parier que l’Insignia Grand Sport reprendra les 4 cylindres diesel 1.6 CDTI de 134 ch et 2.0 CDTI 170 ch, alors qu’en essence les 1.4 et 1.6 litre turbo allant de 140 à 200 chevaux devront également être de la partie. Une boîte automatique à huit vitesses à faibles frictions fera même son apparition. Dans un premier temps, elle ne sera disponible qu’en association avec la transmission intégrale.

Le nouveau système de transmission intégrale à répartiteur actif utilise deux embrayages multidisques à pilotage électrique. Ils remplacent le classique différentiel de l’essieu arrière. Cette innovation offre une distribution du couple beaucoup plus précise à chacune des quatre roues. En plus de se jouer des chemins détrempés, verglacés ou enneigés, le système est capable d’appliquer en courbe du couple supplémentaire à la roue arrière opposée. De quoi garantir une stabilité de haut niveau sur voie rapide ou à l’attaque sur de petites routes de campagne.

Grande technicité…

Le châssis maison FlexRide, qui a été allégé jusqu’à 175 kg, est capable de modifier les lois des amortisseurs, la réponse de la direction et de l’accélérateur, les seuils de changements de rapports (avec la boîte automatique) en se fondant sur le choix – parmi les modes « Standard », « Sport » ou « Tour » – fait par le conducteur. En fonction du mode sélectionné, la réponse de la direction et de la pédale d’accélérateur peut se montrer plus directe, et le système d’antipatinage ESP intervient plus tôt ou plus tard.

La nouvelle gestion « Drive Mode Control » est le cœur et l’âme du châssis adaptatif. Elle analyse en permanence les informations fournies par les capteurs en fonction du réglage, et en déduit le style de conduite adopté.

nouvelle Opel Insignia Grand Sport Turbo X

Grande sécurité…

La dernière génération de l’éclairage matriciel adaptatif IntelliLux LED fait son apparition. Avec ses 32 segments à LED – deux fois plus que dans l’Astra – il est capable de porter l’illumination de ses faisceaux jusqu’à 400 mètres.

L’aide au maintien dans la voie, avec correction automatique de la trajectoire, le nouvel affichage tête haute ou la caméra 360 ° sans oublier des équipements comme les sièges haut de gamme certifiés AGR, le chauffage des sièges avant et arrière ou le pare-brise chauffant, participent également à la sécurité de la nouvelle Insignia Grand Sport.

Enfin, l’Insignia Grand Sport ne se contente pas de prendre le plus grand soin de la sécurité de ses passagers : c’est la première Opel à s’équiper d’un capot en aluminium actif. En cas de choc avec un piéton, le capot se soulève en quelques millisecondes pour augmenter l’espace avec les éléments durs du moteur, ce qui améliore considérablement la protection des piétons.

Grands systèmes d’aides à la conduite :

Affichage tête haute : la vitesse du véhicule, les panneaux de limitation, la vitesse de consigne du régulateur de vitesse ou la prochaine direction à prendre sont projetés sur le pare-brise directement dans le champ de vision du conducteur, qui peut ainsi garder toute son attention à la route.
Caméra 360 ° : elle est en fait composée de quatre caméras individuelles sur chaque côté de la voiture. Elle permet une vue panoramique à 360 degrés et facilite par conséquent les manœuvres de stationnement.
Régulateur de vitesse adaptatif (ACC) : il mesure la distance séparant l’Insignia du véhicule placé devant et adapte la vitesse en conséquence. L’ACC peut déclencher un freinage d’urgence automatique au cas où la distance diminuerait brusquement.
• Aide au maintien dans la voie Lane Keep Assist avec correction automatique de la trajectoire et alarme de dérive Lane Departure Warning (LDW). Le système donne de légères impulsions dans le volant (et des alertes en cas de changement involontaire de direction, si nécessaire) pour aider le conducteur à éviter les dérives involontaires.
Alerte de trafic transversal arrière : le système utilise les capteurs radars intégrés dans le bouclier arrière pour détecter les objets en mouvement jusqu’à 20 mètres à 90 degrés sur les côtés gauche et droit de l’arrière du véhicule – une fonction très utile lorsque l’on quitte une place de parking en ayant très peu de v

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  La nouvelle Opel Insignia passe au Grand Sport

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter