Voiture

La voiture autonome : les automobilistes y croient !

Si nos politiques n’ont de cesse de nous rendre la vie en quatre roues de plus en plus difficile, les automobilistes et les constructeurs cherchent les solutions de mobilité du futur. La voie la plus probable est l’arrivée de la voiture autonome, d’ailleurs 71 % des automobilistes pensent que la voiture 100 % autonome va devenir une réalité d\'ici 10 ans, selon la dernière étude de L\'Observatoire Cetelem. Une étude qui mérite d’être lue. En voici les grandes lignes.

D’abord la méthodologie !

À la veille du Consumer Electronic Show 2018 de Las Vegas, L'Observatoire Cetelem publie donc les résultats d'une enquête quantitative sur la voiture autonome et la voiture connectée menée auprès de 10 600 automobilistes dans le monde (15 pays).

Une étude internationale portant sur les automobiles des pays suivant : Afrique du Sud, Allemagne, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, États-Unis, France, Italie, Japon, Mexique, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Turquie.

Au total, plus de 10 600 possesseurs d'une voiture personnelle achetée neuve ou d'occasion dans les cinq dernières années ont été interrogés sur CAWI par Kantar TNS. Ces individus âgés de 18 à 50-65 ans selon les pays sont issus d'un échantillon national représentatif de chaque pays. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge). 3 000 interviews ont été réalisées en France, 1 000 en Espagne et 500 dans chacun des autres pays.

la voiture et son avenir connecté et autonome

La voiture autonome ? Bientôt une réalité pour les automobiles.

Si 55 % des personnes interrogées se déclarent intéressées par l'utilisation d'une voiture autonome (61 % des moins de 30 ans), ils sont 71 % à penser que celle-ci deviendra une réalité d'ici 10 ans. En Chine, ils sont 92 % à y croire, 69 % en France contre seulement 49 % en Allemagne. Il faut noter que si les automobilistes pensent majoritairement que cette voiture autonome va devenir une réalité, ils ne sont que 35 % à être prêts à payer plus cher pour en posséder une (22 % des Français contre 78 % en Chine).

Près d'un automobiliste sur deux prêt à acheter une Google Car ou une Apple Car.

48 % des automobilistes se déclarent prêts à acheter une Google Car ou une Apple Car avec en tête les automobilistes chinois (92 %) se déclarant prêts. Ils ne sont que 39 % aux États-Unis alors que la France et l'Allemagne ferment la marche (33 % et 32 %). Si ce chiffre de 48 % reste important, il est en retrait par rapport à 2016, date à laquelle 55 % des personnes interrogées se déclaraient prêtes à franchir le pas (source : L'Observatoire Cetelem de l'Automobile 2016). Cependant, on constate que les constructeurs automobiles classiques gardent la plus grande légitimité pour une transition vers ces nouveaux véhicules (60 % des automobilistes pensent qu'ils sont les plus légitimes).

La voiture connectée : entre inquiétudes et attentes sur la sécurité des personnes.

La voiture connectée inquiète les automobilistes. 82 % pensent qu'elle coûtera cher, 78 % qu'elle sera réservée aux technophiles et 55 % des personnes interrogées s'inquiètent de l'utilisation qui pourra être faite des données collectées. Le respect de la vie privée est une préoccupation importante, bien plus que la perte du plaisir de conduire (38 % des répondants en sont inquiets). De plus, 83 % des automobilistes attendent en priorité de la voiture connectée une amélioration de la sécurité des personnes, devant les économies financières (62 %) et le confort de conduite (37 %). Mais la voiture autonome sera une voiture connectée.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  La voiture autonome : les automobilistes y croient !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter