Calendrier

Le calendrier Pirelli 2018 : the Cal is the new Black

Voici l’un des rendez-vous incontournables de chaque fin d’année dans le petit monde de la mode et de l’automobile. Je parle de la présentation du calendrier Pirelli. Cette histoire, qui mélange avec beaucoup de saveur la gomme noire des pneumatiques italiens et les plus beaux modèles du monde, existe depuis 45 ans. Pour ce millésime 2018, Pirelli a fait appel à Tim Walker. Le résultat est pour le moins décevant !

+ de photos Calendrier Pirelli 2018

Jusqu’à il y a peu, le Calendrier Pirelli était le summum de l’érotisme. Depuis plusieurs éditions, sous couvert de je ne sais quel snobisme, les photographes se sont attelés à détruire cet esprit. Et malheureusement, The Cal 2018 en est la continuité.

La source d’inspiration du photographe britannique est : Les Aventures d’Alice au pays des merveilles.

« L’histoire d’Alice – nous dit Walker – a déjà été racontée des milliers de fois et je voulais aller à la source de l’imaginaire de Lewis Carroll afin de la raconter de nouveau, mais cette fois-ci à partir de son origine. Je désirais proposer un point de vue différent et original ».



Walker a voulu un casting de 18 personnalités, certaines déjà très connues, d’autres en voie de l’être, parmi lesquelles on trouve des musiciens, des comédiens, des mannequins ou des militants politiques.

Il s’agit donc de la top modèle australo-soudanaise Adut Akech, du mannequin et féministe engagée britannique d’origine ghanaise Adwoa Aboah, du sénégalais et allemand Alpha Dia, de l’acteur et mannequin américano-béninois Djimon Hounsou, du mannequin australo-soudanais Duckie Thot, de la militante d’origine gambienne, défenseur des droits des femmes Jaha Dukureh ; et puis on y retrouve également le mannequin britannique King Owusu, le rappeur et chanteur américain Lil Yachty, l’actrice mexicano-kényane Lupita Nyong’o, la top modèle et actrice britannique Naomi Campbell, l’actrice, vedette de télévision et auteur-compositeur RuPaul, l’actrice américaine Sasha Lane, un autre rappeur, qui est aussi chanteur, compositeur, comédien, producteur discographique et homme d’affaires, Sean « Diddy » Combs, le mannequin américain Slick Woods, la modèle et avocate sud-africaine Thando Hopa, l’actrice comique, auteur et animatrice de télévision Whoopi Goldberg, le mannequin britannique Wilson Oryema et, pour finir, la styliste, designer et chanteuse britannique Zoe Bedeaux.

Tous composent cette distribution all black, rappelant en cela celle de l’édition de 1987, quand le photographe britannique Terence Donovan immortalisa cinq magnifiques femmes parmi lesquelles la toute jeune Naomi Campbell (elle n’avait que 16 ans) et le mannequin, écrivain et militante Waries Dirie.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Le calendrier Pirelli 2018 : the Cal is the new Black

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter