Comparatif

Leon Cupra VS Mégane RS

La mobilisation générale est déclarée à La Revue automobile, le chef de nos armées (Benoît) a lancé l’opération CUPRA/LFG. Pour le dire en termes plus compréhensibles, quasiment toute l’équipe de la rédaction doit se rendre sur le circuit de notre partenaire de La Ferté Gaucher, afin de procéder à l’essai de la SEAT Leon Cupra 280 et la comparer avec une Renault Mégane RS.

+ de photos Comparatif Leon Cupra VS Megane RS

Une planification millimétrée

L’état-major de la Revue a planché sur les aspects logistiques pour disposer des véhicules le jour J. Un break Seat sera même affecté pour assurer des travellings en vue du tournage de vidéos. La météo à 5 jours semble avoir permis de valider la date du déclenchement de la mission, consistant en fait à savoir si la SEAT Leon Cupra, qui a récemment repris le record établi par la Mégane RS sur le circuit du Nurburgring, est bien actuellement la meilleure traction avant sportive.

Dès neuf heures, en bord de piste, alors qu’un vent frais balaie les nuages, après vérification des habilitations des divers membres des « forces spéciales de la rédaction », chacun reçoit sa feuille de route. A Benoît, Virgile, Philippe et Alain et dévolue la mission de cerner les qualités et les défauts des voitures en lice. Gilles, le photographe traquera la meilleure expressivité des autos en action. Guillaume le vidéaste, en suivant un storyboard très détaillé, devra traduire ce que peut inspirer la conduite, d’une berline sportive. Quant à Laurent, moniteur-pilote, il se trouve en service détaché par Cascadevents comme conseiller technique du commando de choc.

Il est toujours difficile de rendre compte, en quelques lignes des constats effectués par 5 essayeurs différents, de l’usage sportif de 2 voitures durant toute une journée. Pourtant, pour éviter de se disperser dans les impressions très personnelles de tel ou tel, chacun d’entre nous disposait d’un canevas d’appréciation qui fut discuté en fin de séance lors d’une conférence de rédaction aussi animée que joyeuse. En effet la journée fut dense avec des tours de piste nombreux, soit comme pilote assisté par notre moniteur de luxe, soit en solo et ce alternativement sur les deux rivales opposées pour la circonstance.

 

Forces en présence : coupé RS contre berline Cupra

Nous nous attacherons ici à comparer la Mégane RS et la Cupra 280 en usage sportif, sachant que pour la SEAT Cupra nous détaillons un essai plus large dans notre Magazine N° 3, à sortir en kiosque le 19 juin.

Si Renault a opté pour un coupé aux lignes très sportives dès le lancement de la RS en 2011, ce choix a encore été affirmé avec la nouvelle signature de la marque. La lame avant bien réussie surmontée du logo plus gros, le becquet arrière retravaillé et les élargisseurs d’aile confortent une ligne générale très sportive et particulièrement élégante.

A côté, la SEAT Leon Cupra 280, sobre mais racée, apparait beaucoup plus rangée avec ses 4 portes (disponible en 2 portes) et seuls le becquet et les jantes de 19 pouces laissant entrevoir les étriers rouges siglés Cupra, peuvent laisser penser que cette bourgeoise va rivaliser d’audace sportive avec la Renault beaucoup plus typée pour cet exercice.

Au plan mécanique, la RS bénéficie d’un moteur de 265 cv, (en enclenchant le mode Sport, sinon 255 cv), avec une boîte de vitesses mécaniques à 6 rapports. Un mode d’utilisation Cup permet de faire varier les paramètres de suspension et d’autobloquant pour aborder un circuit dans les meilleures conditions d’exploitation.

La Cupra est dotée d’un moteur de 280 cv et dispose d’une boîte de vitesses automatique DSG, avec possibilité de prise de contrôle en manuel avec palettes au volant (option). La présence d’une suspension pilotée, d’un différentiel à blocage actif et le choix offert de disposer des modes : Confort, Sport, Cupra et Individuel, c'est-à-dire personnalisable, permet incontestablement à tout un chacun de trouver son compte au plan du type de conduite souhaité.


A l’assaut du circuit de La Ferté Gaucher

Le petit circuit dont nous disposons, présente suffisamment de difficultés techniques et de variété pour jauger véritablement une auto. La grande leçon que nous retiendrons, pour différencier notoirement les deux concurrentes, c’est l’impossibilité dans laquelle s’est trouvé Laurent notre pilote émérite, de faire décrocher et glisser à sa guise la Seat, alors que la Mégane obéissait à se mise en glisse, à la demande. Pour un pilote de course on peut comprendre la frustration, alors que pour un quidam c’est plutôt rassurant.

Nous avions tous en tête l’intention de vérifier si la SEAT Leon Cupra 280 était bien plus rapide sur circuit que la Renault Mégane RS. Laurent étant bien le seul d’entre nous capable d’établir des chronos incontestables, toute l’équipe rassemblée en bordure de piste surveille le tour de lancement sur la Seat, puis le chrono dans les mains de Benoît : 1’03’’52. On remet ça pour la Renault : 1’05’’28.

Les commentaires vont bon train, en premier lieu écoutons l’auteur des performances : « La SEAT, je n’arrive pas à la faire glisser, mais elle motrice plus facilement en sortie de courbe. Dans le virage long, la RS est moins efficace, on doit patienter pour ré accélérer. Par ailleurs, avec la Mégane on est un peu plus sur le freinage. »

Des philosophies différentes

Pour l’équipe d’essayeurs, la Mégane RS demeure sans conteste une grande sportive tant du point de vue du look que du pilotage, alors que la Leon Cupra offre une efficacité naturelle qui en fait une bonne à tout faire, même des chronos étincelants !

On discutera longuement sur le jusqu’où ne pas aller trop loin pour l’assistance électronique, de la SEAT mais, on s’accordera à penser que le freinage se montre tout à fait à la hauteur des circonstances pour les deux voitures. La remarquable boîte DSG avec l’option manuelle par palettes au volant de l’espagnole rallie bien des suffrages, alors que la française est quelque peu ringardisée avec son bon levier classique requérant, forcément pour un plumitif lambda, le talon-pointe afin d’obtenir une petite chance de réaliser un tour propre et efficace.

Les séances de prise de vues en action avec Gilles balloté à l’arrière du break, nous ont valu la seule frayeur de la journée. En effet, au bout d’un tour à ce régime, l’œil collé au viseur, notre ami ne savait plus où il habitait et, victime d’un malaise il réclamait à Virgile une paire de claques, que ce dernier, hésitant, lui collait malgré tout pour éviter l’évanouissement.

Avantage : SEAT Leon Cupra

Il faut croire que cette catégorie des tractions avant à vocation sportive intéresse fortement les constructeurs au point de se livrer bataille par record, au Nurburgring, interposé. Notre comparatif a bien démontré qu’intrinsèquement la SEAT Leon Cupra se montrait plus efficace et surtout plus polyvalente que la Renault Mégane RS. Cette confirmation d’un verdict absolu sera remise en cause prochainement, puisqu’il semble établi que Renault repartira à l’assaut du circuit de l’Eiffel avec une auto dotée d’un moteur de 275 cv, modèle immédiatement commercialisable d’ailleurs.

Les choix automobiles sont souvent cornéliens. La Mégane RS offre le plaisir du pilotage pur mais également une suspension un peu dure en usage normal et une habitabilité arrière réduite. La Leon Cupra sait se montrer plus généreuse en termes d’espace et, également à l’aise et agréable tant en ville que sur circuit. Poussée dans ses retranchements, cette Seat fait preuve d’une efficacité redoutable, même si elle ne délivre pas la même dose d’adrénaline ou de chaleurs dans les situations difficiles que l’électronique se charge de contrôler.

A l’heure actuelle donc, nous attribuons donc l’avantage à la SEAT Leon Cupra, mais affaire à suivre !

Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  Leon Cupra VS Mégane RS

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter