LifeStyle

Projet Jaguar XE par Dingo, on vous explique tout !

L’histoire commence en plein mois d’Août. Alors que notre cher artiste photographe M. Dingo s’évade de son train-train habituel, chevauchant sa Gold Wing sur les petites routes de campagne de la côte d’azur, voilà que David Bucher, responsable de la communication de Jaguar France, l’appelle.

+ de photos LifeStyle Jaguar XE by Dingo

« Monsieur Dingo, votre mission, si vous l’acceptez, sera de faire voler la nouvelle Jaguar XE au-dessus de notre capitale dans un temps record ». Ni une, ni deux, la mission est acceptée.

Même si la nouvelle XE est la berline Jaguar la plus légère, la plus rigide et la plus aérodynamique jamais construite par la firme, ceci s’annonce comme un vrai défi. Avec son puissant V6 compresseur de 340 chevaux, elle se présente tout de même avec une masse totale de 1 585 kg. Pas si simple de la faire voler !

À Dingo nul n’est tenu …

Le voilà parti avec sa fine équipe pour la Grande-Bretagne et le hangar secret où se cache la belle. Mais sur place les choses ne se présentent pas pour le mieux ! Pour l’instant, l’engin n’est qu’une vulgaire maquette non terminée et le lieu de stockage n’est pas prévu pour les prises de vue. La lumière vient du plafond et les murs ne sont pas recouverts d’un beau béton uniforme au ton gris.

Bref, les choses ne pourraient être pires. Et c’est dans ce tableau loin d’être idyllique qu’il lui faut prendre les photos. Une mission impossible ?

L’artillerie lourde !

Pour réussir ses clichés surréalistes et poétiques, Dingo a fait appel à deux spécialistes : M. Adrien Ehrhardt, qui s’occupe de la 3D et M. Mickael Laujin, pour les retouches. Une obligation technique imposée par les circonstances, car pour la première fois de sa carrière, il doit planter le décor autour de la voiture, et non le contraire. Les deux ingénieurs ont donc sorti leur tablette graphique, leur clavier et leur souris pour reconstruire autour de la JAG, Paris et ses monuments.

Le résultat est époustouflant !

La Jaguar XE, légère comme un ballon, sort de l'eau et semble flotter juste au-dessus de la Seine. Puis, une femme sublime installée sur le toit, elle s’échappe dans le ciel et part à l'assaut de notre emblématique Tour Eiffel. Le cliché, montrant la berline sportive en train d'escalader la tour Montparnasse sur un plan vertical, dévoile comment les 340 pur-sang de l’engin peuvent la faire sortir des sentiers battus. Enfin, pour démontrer que cette Jaguar XE résiste au temps, notre Dingo la fait poser devant l'Arc de Triomphe en ruines. Juste Dingo !

« J’ai voulu créer un dialogue avec celui qui regarde la photo, au travers d’images distinctives dont on se rappelle. Après son passage à Londres, j’ai souhaité symboliser par des métaphores l’arrivée de la Jaguar XE à Paris, à l’occasion de sa première présentation au public »



Ian Callum, le directeur du design chez Jaguar raconte :

« Ma mission consistait à créer un design passionnant et dynamique, reflétant clairement le positionnement de la XE comme une voiture sérieuse de conducteur. Les proportions de cabine reculée et la compacité y contribuent et suggèrent le mouvement, même à l’arrêt. Il y a un air de famille indéniable avec la F-TYPE, qui la distinguera de la masse ».

Bref… voilà le cocktail que la firme britannique nous propose, créant ainsi une nouvelle berline sportive de référence. Maintenant, il s’agit de savoir si elle tient ses promesses avec un futur essai.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Projet Jaguar XE par Dingo, on vous explique tout !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter