Volkswagen

Essai Volkswagen Grand California : une autre idée du camping-car

Oubliez tous vos préjugés sur le camping. Exit les stéréotypes véhiculés par les films français sur des vacances beaufs ou une activité d’antan pour retraités. En effet, au-delà d’un réel succès, notamment en Hollande, Allemagne, au Danemark et en Suède, les vacances nature reviennent à la mode depuis plusieurs années.

+ de photos Volkswagen Grand California

Le rencontre avec le Volkswagen Grand California

Pour vérifier tout cela, je me suis rendu en Allemagne, à Düsseldorf, où se déroule le Caravan Salon, le plus grand salon européen du camping-car. Nous sommes à la veille de l’ouverture des journées presse, et ce soir-là c’est Volkswagen qui nous présente au bord du Rhin son tout nouveau Grand California. Disponible en deux longueurs : 6 mètres (600) ou 6,8 (680) mètres. Il faut le dire, les proportions du Grand California sont assez imposantes, rappelant les véhicules des CRS. L’on s’approche pour découvrir son entière configuration intérieure : sièges pivotants, table à manger, espace de couchage à l’arrière, lit double reposant sur des ressorts ergonomiques, cuisine avec réfrigérateur, une plaque de réchaud à gaz, un évier, des tiroirs ça et là, puis cabine douche. Côté motorisation, ce camping-car est équipé d’un moteur de 177 ch avec boîte automatique à 8 rapports.

Tous les invités semblent fascinés par cette nouveauté. Audrey, adepte du camping, rêve d’avoir un California, « pour partir quand et où je veux », mais regrette juste que le nouveau California soit aussi « Grand », le trouvant « plus orienté pour les hommes que pour les femmes ».

Ce berceau nomade, inspiré du Combi, contrairement à une voiture dont l’usage se révèle limité après le déplacement, ouvre à de nombreuses opportunités de déplacement et d’économies dans les voyages. Avec bien entendu des arguments des plus confortables et luxueux pour rassurer les plus frileux à l’idée de partir au camping. En effet, ce nouveau Grand California a pour dessein le « Glamping », contraction de Glamour et Camping.

Le camping-car : Roots, certes, mais pas trop !

Que ce soit pour aller à un festival, camper dans le sud de la France, « les gens veulent l’expérience de la nature, mais aussi pouvoir bien manger, avoir un lit décent et ne pas partager les toilettes ou la douche » explique Pia, journaliste danoise qui a grandi dans la culture du camping depuis sa tendre enfance.

Car, étonnamment, ce mode de vie, d’échappatoire, séduit beaucoup les jeunes et pour s’en convaincre il suffit de sonder nos consœurs d’AutoBild qui reconnaissent que le Grand California leur inspire volontiers la perspective d’un week-end romantique : « c’est comme si tu avais ta propre maison qui te suit, où que tu ailles, de façon spontanée, tu te retrouves au cœur de la nature, dans un endroit où nulle autre ne peut être », analysent Isabella et Lena, journalistes spécialistes dans le camping-car. Loin de l’image vieillotte que pourrait véhiculer la caravane, le camping-car semblerait avoir plus la cote notamment dans les pays scandinaves adeptes du « hygge ».

Le lendemain, nous voici au salon de la Caravane, parcourant plus d’une quinzaine de halls avec toutes les déclinaisons les plus délirantes possible sur les camping-cars. Il y a notamment ce sublime Variomobil Signature 1200 qui chiffre à plus d’un million d’euros et dont l’intérieur et les agréments nourriraient les plus grands fantasmes autour du camping.

Volkswagen Grand California au salon de la caravane en Allemagne, les relations humaines sont bien ouverte
Un camping-car est comme un livre, il recèle de nombreux secrets, peut certes refléter de l’extérieur un aspect austère et peu attrayant, mais lorsque l’on pénètre à bord, l’on a cette sensation de se retrouver à l’intérieur d’un yacht, eu égard les finitions et les configurations qui se révèlent des plus bluffantes.

Relevant du hasard de la décoration ou d’une réalité de la vie du campeur, les éléments présents à l’intérieur des camping-cars que l’on a pu observer révèlent beaucoup sur la personnalité et le profil socio-culturel de ses utilisateurs. Ainsi, voici une liste non exhaustive de ce que nous avons pu croiser à l’intérieur de ces berceaux roulants :
- un tube de crème Voltarène,
- un scooter Vespa,
- un vélo,
- une planche de surf,
- une bouteille de Prosecco, un exemplaire du Süddeutsche Zeitung,
- une machine à café Senseo,
- un livre de Benoîte Groult, Histoire d’une évasion,
- une Porsche GT2 RS dans la soute d’un Volkner Performance S,
- deux boîtes de conserve de haricots blancs Heinz Beanz
Je laisserai libre cours à votre imagination sur l’interprétation de ces objets des plus communs qui traduisent sans doute le fait que réside un campeur en chacun de nous ?

Effet boule de neige ou non, la mode du camping revient et séduit même nos compatriotes et pas que les retraités. Comme Anne, bretonne, amateur de camping, qui préfère « mille fois le camping sauvage, à un hôtel insipide et sans personnalité ».

Alexandre, propriétaire d’un Volkswagen T2 de 76 et voyageur adepte de découvrir le monde, regrette que les infrastructures ne soient pas adaptées en France. « Aux États-Unis, tout est fait et préparé. C’est un réel plaisir de parcourir le pays, car tu as accès partout : plages, parcs, etc. ».

Le camping, le meilleur prétexte pour repartir en vacances. Découvrir le monde et se découvrir, à travers un voyage sous une forme néo-romantique et moderne. Hippie un jour, hippie toujours…

La Playlist qu’il faut avoir sur soi, si vous avez la chance de partir en camping-car :
- Bruno Robles - Dans ma caravane
- M - Solidarité
- Madonna - Borderline
- Pharrell Williams - Gust of Wind
- Poldoore - Midnight in Saigon
- Zap Mama feat Erykah Badu - Bandy Bandy
- Billy Paul - Thanks for saving my life
- Eric Gemsa - Vive la France
- Honne - Warm On A Cold Night Embody Remix
- Big Mountain - Oh baby I love your way

Daniel Latif

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Volkswagen Grand California : une autre idée du camping-car

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter