Citroen

Rétromobile : Citroën fête les 70 ans de la Deudeuche

L'histoire de la 2 CV commence entre les deux guerres. Plus exactement en 1936 avec le projet TPV (Toute Petite Voiture). Citroën avait pour objectif de faire de l'automobile un produit courant, utile au travail du monde agricole et accessible aux classes populaires, à une époque où elle est encore considérée comme un objet de luxe.

+ de photos Citroen 2CV Charleston 1985

La guerre ne l’a pas tué !

En 1939, environ 250 modèles de présérie sont prêts pour le Salon de l'automobile de Paris... Mais celui-ci est annulé en raison de la déclaration de guerre. Les véhicules sont volontairement détruits ou cachés. Seuls quatre sont parvenus jusqu’à nous, dont le modèle restauré exposé à Rétromobile. Les trois autres furent retrouvés en 1994 dans le grenier inaccessible d’une ferme au Centre d’Essais Citroën de la Ferté-Vidame…

Simplicité, frugalité et ingéniosité doivent dès lors se conjuguer au service d’un objectif : « transporter quatre personnes et cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet, à la vitesse maximale de 60 km/h ».

Résultat : l’auto pèse 370 kg à vide et son coût revient à un tiers de la 11 CV. Elle ne possède même qu’un seul phare, car la législation de l’époque n’obligeait pas d’en avoir 2 !

La renaissance de la Deudeuche

Salon de Paris 1948. Citroen 2CV est dévoilée devant le Président de la République Vincent Auriol et laisse bouche bée la foule présente. Si d’aucuns raillent sa silhouette singulière, d’autres devinent en elle toutes les qualités qui manquent encore à nombre de modèles : simplicité, légèreté, agilité, confort, polyvalence…

Dès les premiers jours, l’afflux des commandes donne raison à la marque et à ses concepteurs visionnaires.

André Lefebvre, responsable du bureau d’études Citroën, dote 2CV d’une foule de technologies ingénieuses pour l’époque : traction avant, suspension souple à grands débattements, moteur bicylindre refroidi par air, etc.

Populaire au sens noble, Citroën 2CV devient un véritable phénomène de société : voiture des agriculteurs comme des curés, des pères de famille comme des étudiants, elle connaît une carrière exceptionnelle de 42 ans, avec plus de 5,1 millions d’exemplaires écoulés (incluant les fourgonnettes) jusqu’en 1990. Aujourd’hui encore, la Deudeuche reste une icône de l’histoire automobile et fédère de très nombreux collectionneurs à travers le monde.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Rétromobile : Citroën fête les 70 ans de la Deudeuche

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter