Skoda

Skoda Karoq cabriolet : la nouvelle étude de la Skoda Academy

Au regard du succès du Range Rover Evoque cabriolet, les constructeurs sont de plus ne plus nombreux à explorer les voies de ce segment de niche, dans la niche. Skoda pourrait être l'un d'eux très bientôt.

Depuis le Range Rover Evoque cabriolet et son succès étonnant au regard de son utilité, les constructeurs sont prêts à oublier l’échec du Nissan Murano CrossCab et s’aventurent eux aussi dans la niche. C’est notamment le cas du Volkswagen T-Roc, qui arrivera sous cette forme dès 2020, ou dans un registre moins sérieux, de Honda avec un CR-V cabriolet.

À mi-chemin entre le poisson d’avril et la série, Skoda, par l’intermédiaire de la branche Skoda Academy, étudie les lignes d’un Karoq cabriolet. Derrière ce projet se cachent près de 20 étudiants dans différentes filières, qui collaborent autour d’un projet unique.

C’est donc naturellement le Skoda Kaoq, le récent crossover de la marque tchèque, qui sera découpé pour offrir une conduite cheveux aux vents. Le Skoda Karoq cabriolet disposera de deux porte et d’une préparation esthétique qui n’aura pas à rougir au festival de Wörthersee, où il sera présenté. En outre, il devra être roulant et s’équiperait sans doute du moteur 1,5 litre TSI de 150 ch.

Comme la plupart des concepts imaginés par la Skoda Academy, le Skoda Karoq cabriolet ne connaîtra jamais de carrière commerciale.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Skoda Karoq cabriolet : la nouvelle étude de la Skoda Academy

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter