Mazda

Mazda MX-5 RS : un ch?

Si pour le moment la gamme du Mazda MX-5 n'est composée que de deux versions, le petit roadster s'offre une nouvelle déclinaison au Japon. Baptisé pour l'occasion RS, il promet un châssis plus évolué.

Le nouveau Mazda MX-5 perpétue à la perfection l’identité du premier roadster du nom. Simple, petit, léger et suffisamment puissant, le cabriolet est la parfaite sportive-école. Seulement, la gamme ne parvient pas à satisfaire les plus exigeants : la version 1,5 litre dispose d’un moteur attachant mais d’un châssis dépassé, alors que la 2,0 litres repose sur un châssis plus évolué mais compte sur un moteur trop aseptisé. Pour le marché japonais, Mazda dévoile donc la déclinaison RS.

Derrière ce patronyme, pas de turbo, ni même de puissance à la hausse. Le Mazda MX-5 RS reçoit un châssis plus évolué avec au menu des barres anti-rapprochement à l’avant, des amortisseurs Bilstein et des freins plus gros. Pour le reste, rien ne bouge, pas même les 131 ch et 150 Nm du bloc 1,5 litre.

L’habitacle se pare de sièges baquets Recaro en cuir Nappa et Alcantara, d’un système Bose à neuf haut-parleurs et d’un système d’amplificateur de son moteur. Avec tous ces éléments, le Mazda MX-5 grimpe à 1 040 kg. Et pourtant c’est une RS…

Cette nouvelle version n'est disponible, pour le moment, que sur le sol japonais, au prix de 3 196 800 yens, soit près de 24 000 €.

Plus de contenu : Mazda Mx-5 Mazda Mx-5 Roadster Cabriolet
Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Mazda MX-5 RS : un ch?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter