LifeStyle

Essai siège auto : Cybex Pallas M-FIX

En matière de siège auto, Cybex se présente en champion de la sécurité, du design et des fonctions. Nous avons voulu vérifier cela sur l’un de ses derniers modèles, le Pallas M-FIX, un siège des groupes I/II/III qui accueille votre bambin de 9 à 36 kilos, soit de 9 mois à 12 ans environ. Très exigeant en voiture, c’est Eden, 18 mois, qui a servi de cobaye pour notre test. Après plus de 1 500 kilomètres passés à bord, voici son verdict.

+ de photos LifeStyle Cybex Pallas MFix

La sécurité des passagers en voiture, et particulièrement celle des enfants, n’a cessé d’évoluer depuis une vingtaine d’année, jusqu’à l’entrée en vigueur de la norme i-Size en juillet 2013. Désormais, les sièges auto doivent être compatibles Isofix et s’installer dos à la route pour les bébés jusqu’à 15 mois. Ensuite, pour passer au siège auto qui accompagnera l’enfant jusqu’à ses 12 ans, il existe plusieurs sortes de groupes. En choisissant un groupe I/II/III, on s’assure la possibilité de l’installer jusqu’à ses 12 ans environ (36 kilos).

Ce n’est pas forcément le choix le plus économique au moment de l’achat, mais sur la durée, certainement. Ainsi, le tarif élevé du Pallas M-FIX, de Cybex, à 340 euros, ne représente en fait qu’un investissement de 31 euros par an, vu qu’il est censé durer onze ans ! Pour une sécurité optimale, cela paraît en fait très raisonnable.

Quelle sécurité ?
Marque allemande haut de gamme, Cybex s’est fait le chantre de la sécurité et s’en donne les moyens. Son Pallas M-FIX est doté de plusieurs éléments brevetés, à commencer par son appui-tête inclinable qui empêche l’enfant, lorsqu’il s’endort, de basculer vers l’avant. Sa tête reste théoriquement vers l’arrière, dans la zone de protection du fauteuil. En pratique, c’est souvent le cas, mais parfois, le « poids du sommeil » est trop fort. Un repositionnement de la tête du bébé endormi est alors nécessaire.

Autre élément marquant, le gros bouton latéral LSP de protection contre les impacts. Il s’agit d’un absorbeur de choc supplémentaire qui absorbe en avant-première une partie des forces générées par un impact afin de limiter celles qui arrivent sur l’enfant. Parfait ! A lier au système Seat-to-Chassis qui transfère en priorité la force d’un impact dans le châssis du siège et non pas dans sa coque et son dossier.

Mais c’est surtout par son « bouclier » que le Cybex Pallas M-FIX se distingue. Remplaçant le harnais d’un siège auto classique, il bloque l’enfant dans son siège tout en faisant office d’équivalent d’un airbag en cas de choc. Non seulement l’énergie d’une collision est mieux répartie mais il n’y a plus de ceinture qui risque de comprimer le torse ou le cou de l’enfant.

Sur le papier, Eden était donc parfaitement protégé lors de notre test. Tout cela reste bien entendu de la théorie car heureusement, nous n’avons pas eu à juger de la réalité des choses avec un accident.

 

Pratique à installer ?
Un peu lourd, le Cybex Pallas M-FIX n’est cependant pas très encombrant et se manipule assez facilement. Sa mise en place sur une banquette arrière est un jeu d’enfant et les instructions livrées sont bien claires. Qui plus est, deux petits guides en plastique sont fournis. Ils s’accrochent avant le siège aux armatures Isofix du véhicule pour être sûr que les griffes se placeront bien ensuite, sans faire de dégâts dans la sellerie.

Par contre, il manque quelque chose dans les explications fournies : le bouclier s’installe-t-il avant le bébé ou est-ce l’inverse. C’est évidemment l’inverse mais pour un utilisateur béotien comme le papa d’Eden, la question se posait vraiment au moment de la première utilisation du siège. Après, forcément, ça va de soi… Mais une petite mention sur la notice serait la bienvenue.

La mise en place du bouclier est elle aussi très simple et peut se faire à une main, c’est pratique ! Mais il faut faire attention à ne pas trop l’enfoncer, ce qui aurait tendance à comprimer l’abdomen de l’enfant. Toujours vérifier qu’on puisse passer une main entre le bouclier et l’enfant ! Un système de recul à trois positions permet même d’optimiser son placement. Ensuite, il faut passer la ceinture de sécurité aux bons endroits (là aussi c’est bien indiqué) et la boucler (ce qui n’est pas toujours facile dans une petite voiture ou pour une personne d’assez petite taille).

A noter qu’à partir de 3 ou 4 ans, le Cybex Pallas M-FIX s’allège et se passe du bouclier pour servir de rehausseur. C’est alors la ceinture de sécurité elle-même qui retient l’enfant, comme un grand ! Mais Eden a encore le temps avant d’en arriver là…

 

Et le confort dans tout ça ?
Sur le plan du confort, le test est globalement positif. Avec son coussin sous les fesses et le rembourrage moelleux de son appuie-tête, le Cybex Pallas M-FIX a tout pour bien accueillir l’enfant. Ce dernier peut cependant se montrer gêné par le bouclier, mais s’y fait très vite. Et c’est pratique, cela fait office de mini tablette pour poser un jouet ou un gâteau par exemple. Mais attention, si le jouet ou le gâteau tombe sur les jambes de l’enfant, il est difficile voire impossible d’aller le chercher. Et comme l’enfant ne peut pas le faire non plus –l’amplitude de ses mouvements est assez limitée–, vous risquez de devoir vous arrêter.

Bien que positionné assez haut et très droit, l’enfant ne rencontre pas de difficultés pour dormir, d’autant qu’une position plus inclinée du siège peut être mise en place facilement. En tout cas, Eden a battu ses records de sieste en voiture dans le Pallas M-FIX, ce qui ne fut pas pour déplaire aux parents ! Et quand il ne dort pas (ou ne râle pas), il peut regarder la route à loisir et profiter du paysage. Que demander de plus ?

 

Note : 16/20

Bien vu
- La facilité d’installation
- Le confort et la solidité
- Les nombreux éléments de sécurité

A revoir
- L’amplitude de mouvements limitée pour l’enfant
- Les difficultés d’accrochage de la ceinture pour « boucler » le siège
- Problème si l’enfant ne se fait pas au principe du bouclier…

 

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Essai siège auto : Cybex Pallas M-FIX

image profil
Maman Sécurange
2016-01-05 17:13:02  

Bonsoir et merci de votre test.

Attention à 2 choses, on voit sur votre test sur la photo de votre test que la ceinture est vrillée. Le bouclier pourrait ne pas bien jouer son role en cas de besoin. Point 2 vous parlez du mode réhausseur après 3 ou 4 ans mais on réalité l'âge importe peu, il faut que l'enfant fasse au minimum 15kg. Malgré tout le bouclier peut s'utiliser jusqu'à 18kg et le mieux est de continuer :)

Au plaisir Marilyne (blog Sécurange)

image profil
Fafi
2016-06-27 16:00:07  

Bonjour, Nous avons acheté un siège auto Pallas M-fix , et lors de la premiere installation ( decouverte) du siege nous avons par megarde demonter le siege ( adossoir). Nous essayer de le remettre comme indiqué au niveau de la notice, mais malgré le click qui est censé confirmer que le siège à bien été remis, il bouge toujours et il suffit de le pousser vers l'extérieur pour qui se déboîte. est_ce normal? Merci d'avance.

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter