Porsche

Singer Vehicle Design : California Dreamin’

Singer, qui incarne l’un des plus grands préparateurs au monde et l’un des maîtres – si ce n’est LE maître – de la mouvance Restomod, a fait de la Porsche 911 sa spécialité. Et il faut dire qu’il a réussi, par je ne sais quelle recette magique, à magnifier une base à la perfection innée.

+ de photos Porsche 911 Singer Newcastle

Le roi du Restomod
La Porsche 911 est une pépite dans l’histoire de l’automobile. La sportive allemande a su traverser les époques, emportant dans le sillage de son flat-6 des générations entières. La première mouture du nom, qui a trouvé ses lettres et chiffres de noblesse dès son apparition dans les années 60, est conservée religieusement par ses heureux possesseurs.

Hormis une restauration complète et chirurgicale de la Porsche 911, Singer Vehicle Design propose un Restomod dans le sens strict du terme : la native de Zuffenhausen peut recevoir ce qui se fait de mieux en matière de technique tout en conservant l’esprit originel.

Le meilleur de la Porsche 911
Pour arriver à un résultat aussi renversant, le préparateur californien passe au peigne fin une Porsche 911 de type 964. L’une des dernières itérations du coupé à conserver les galbes caractéristiques de la Reine.

Les spécialistes de l’atelier de Rod Dickinson dépouillent la 911 qui sert de base pour lui offrir une nouvelle carrosserie, dont certains éléments sont réalisés en fibre de carbone. Les optiques sont changées pour des modèles spécifiques fournis par Hella, et les jantes, reprenant le style Fuchs indissociable de la Porsche 911, permettent d’embarquer des pneus de 225 mm et 275 mm pour 17 pouces de diamètre.

Point de superflu à l’extérieur, tout comme dans l’habitacle à la qualité de finition d’un très haut niveau. Le client est roi et Singer est ouvert à toutes les demandes, du moment que le portefeuille peut accompagner les différents caprices. Une constante demeure toutefois : le préparateur respecte le coup de crayon d’origine et le soin du détail apporté vire à l’obsessionnel.

Jusqu’à 425 ch
avec le flat-6 idyllique. Même le compartiment moteur est drapé d’un cuir matelassé. Une salle des machines exceptionnelle, où le bloc a fait l’objet de nombreuses retouches. Le six cylindres à plat, fourni par Cosworth et préparé par Ed Pink Racing, conserve son refroidissement à air. Plusieurs configurations sont au catalogue, avec des cylindrées allant de 3,6 litres à 3,8 litres.

Le summum reste et restera le 4,0 litres atmosphérique. Un bijou qui fait vibrer tous les passionnés de la Porsche 911 et qui propose la puissance de 395 ch, voire de 425 ch, avec l’adoption d’organes mécaniques en provenance de la nouvelle Porsche 911 GT3. Et depuis le mois d’août, Williams a apporté son expertise, pour donner naissance à un 4,0 litres qui pourrait grimper à 500 ch et toucher les 9 000 tr/min.

Pour maintenir les 1 140 kg de l’Allemande, Singer offre plusieurs solutions en allant chercher des combinés chez KW ou Öhlins, ces derniers étant entièrement réglables. Le freinage est assuré par le système Brembo des Porsche 993 Turbo avec quatre disques. Une boîte à cinq rapports Getrag G50 est fournie d’office, mais une unité à six vitesses peut également être choisie en option.

Les prix sont variables, selon les configurations retenues par le client. Après lui avoir apporté la base, de préférence une Porsche 964, Singer s’occupera de vous livrer une machine de rêve, qui n’a pas encore d’égale dans la sphère 911. Il faudra toutefois prévoir un chèque compris entre 200 000 et 500 000 dollars.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Singer Vehicle Design : California Dreamin’

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter