Kia

Kia e-Niro : moins d'autonomie qu'annoncé

Bien entendu, en usage réel les chiffres de consommation (de carburant ou d'électricité) sont souvent moindres que ceux annoncés selon les normes. C'était très vrai avec l'ancienne norme NEDC et ça l'est un peu moins avec la norme WLPT. Mais concernant la Kia e-Niro, l'erreur vient de l'organisme même qui fait les tests.

Ce dernier, qui supervise le cycle mondial de procédure d’essai harmonisé pour véhicules légers (WLTP) a fourni une méthodologie d’essai incorrecte et a approuvé les résultats qu’elle a générés lors du test du Kia e-Niro. En raison de cette erreur, le e-Niro a été testé pendant une durée disproportionnée sur le cycle urbain WLTP et à des vitesses globales plus faibles.

Cela a eu pour conséquence de créer une surestimation de l’autonomie du SUV électrique du constructeur coréen. C’est d’ailleurs ce dernier qui a découvert l’erreur en effectuant des tests sur l’un de ses futurs véhicules électriques.

Les chiffres annoncés, et donc faux, étaient de 474 km et 310 km respectivement pour les modèles équipés des batteries de 64 Wh et 39,2 kWh. Ces distances ont depuis été minorées à 453 km et 288 km. Des chiffres respectables pour ces véhicules de 204 et 136 ch pour 395 Nm dans les deux cas.

Le constructeur sud-coréen dit avoir commencé à contacter les propriétaires de l’e-Niro pour les informer de l’erreur.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Kia e-Niro : moins d'autonomie qu'annoncé

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter