Hyundai

Essai Hyundai Tucson 2.0 CRDI : Dans le haut du panier

Pr?©curseur sur le segment des SUV avec le Santa Fe, puis sur celui des crossovers compacts avec le Tucson premier du nom, en 2004, Hyundai a tr?®s clairement gagn?© sa l?©gitimit?© sur ce dernier. Onze ans apr?®s, le nom Tucson refait surface en Europe et fait dispara?Ætre l‚ÄôIX35. La l?©gitimit?©, c‚Äôest bien, mais ?™tre ?† la hauteur, c‚Äôest mieux, alors qu‚Äôen est-il de cette nouvelle mouture ?

+ de photos Hyundai Tucson 2.0 CRDI 136ch

Cinquante pour cent, c’est la proportion d’acheteurs de crossovers compacts qui choisissent leur véhicule d’abord pour le style. Hyundai l’a très bien compris et a fait un gros travail sur le nouveau Tucson en proposant un design extérieur des plus réussis, dans un style dynamique. La calandre hexagonale, nouvelle signature de la marque, apporte du caractère à l’avant, sans en faire trop comme une certaine marque allemande, en espérant que Hyundai, pour sa part, saura s’en tenir là. De cette calandre partent les phares qui s’allongent sur les ailes avant, surlignant les feux de jour et les antibrouillards bien intégrés. De profil, les arches de roues qui s’étirent vers l’arrière ajoutent également du dynamisme à la ligne. À l’instar de l’avant, le dessin du profil est bien proportionné, avec une ceinture de caisse à la bonne hauteur, alliant design énergique et luminosité intérieure. L’arrière me semble la partie la moins réussie, avec des feux placés très haut et dégageant, à mon goût, un peu trop de vide. Pour autant, il ne jure pas avec le reste de la voiture et demeure cohérent avec l'ensemble.
En somme, le design général est tout à fait abouti et homogène, mêlant stature et caractère, sans jamais en faire trop.

Je critiquais récemment la Hyundai I20 Coupé pour son intérieur daté et peu flatteur, mais soulignais que Hyundai semblait faire des efforts. Sur le nouveau Tucson, ce sont plus que des efforts et l’intérieur ne souffre en aucun cas de la critique émise à l’encontre de la citadine de la marque, bien au contraire. Les matériaux et ajustements sont de très bonne facture pour la catégorie, même si l’on trouve des plastiques durs dans la partie basse du tableau de bord. Ces derniers ne sont pas visibles en soi et seul un examen tactile m’a permis de le savoir, autrement dit, ce n’est absolument pas gênant. Sur notre version haut de gamme « Executive », les sièges en cuir, chauffants et ventilés, sont proposés de série. La planche de bord est sobre et ergonomique, et le volant, quant à lui, est pourvu des fonctions utiles régulièrement. Un point rapide sur le système de navigation, relié aux infos trafic en temps réel, totalement nouveau. Largement plus efficace que celui de l’IX35, il n’aura jamais été mis en défaut sur mon parcours au Pays Basque, même lorsque je m'aventurais sur de petits chemins de terre, se contentant de recalculer, prestement, un trajet différent.

Silence, on roule :

Mon modèle d’essai était équipé du 2.0 L CRDI de 136 ch et 373 Nm (127 g/km de CO2) qui s’avère un peu juste, manquant surtout de reprise. 150 ch et plus de couple seraient les bienvenus, et combleraient avantageusement l'écart entre le diesel de 115 ch et celui de 185 ch – sans doute idéal – surtout face à une concurrence mieux armée. Pour autant, en conduite normale il n’est pas à la peine et déplace les 1 530 kg de la Hyundai de façon suffisante. Il sait de plus se montrer relativement économe, avec une consommation de 7,8 L/100 km relevée à la fin de l’essai qui fut réalisé principalement sur de petites routes sinueuses, demandant des relances et des changements de vitesse réguliers, et donc gourmandes en carburant. Mais là où le nouveau Tucson fait très fort, c’est avec son excellente insonorisation, surtout pour une version diesel et ce même en phase d’accélération où le volume sonore est bien contrôlé. Certaines marques « premium » ne font pas mieux sur des véhicules pourtant bien plus chers.

Sur le plan du comportement routier, le Tucson est très agréable à utiliser, tant en passager qu’en conducteur, préservant un niveau de confort supérieur quelles que soient les conditions et contenant parfaitement la prise de roulis. En parlant des passagers, l’espace qui leur est réservé, tant à l’avant qu’à l’arrière, est dans les plus grands de la catégorie, tout comme le coffre de 513 litres.

Pour finir, l’équipement de série, notamment technologique est particulièrement complet avec entre autres, l’aide au stationnement, l’avertisseur d’angle mort, le freinage d’urgence automatique avec détection des piétons jusqu’à 70 km/h et des voitures jusqu’à 180 km/h, l’alerte de circulation arrière (efficace), l’assistance active au maintien de voie, la reconnaissance des panneaux ou encore les aides à la conduite de type ESP.

Hyundai fait plus que revenir dans le groupe des Crossovers compacts avec son nouveau Tucson, il se place d’emblée dans le haut de la mêlée. Style affirmé et réussi, intérieur sobre, de belle facture et bien présenté, sans oublier qu’il surclasse ses concurrents au chapitre des équipements de série. Ajoutez à tout ça une garantie de 5 ans, kilométrage illimité et vous obtenez notre modèle haut de gamme avec ce moteur pour un prix de 35 550 € (+2 000 € pour le 4wd). Si vous complétez avec la superbe peinture métallisée Ruby Wine (600 €) et le toit ouvrant panoramique (990 €), vous repartez avec un crossover compact de qualité pour un prix tout à fait décent.

Note : 15/20

Bien vu :- Design

- Intérieur

- Insonorisation

- Rapport prix équipement

 

A revoir :

- Moteur un peu juste

- Poids, bien que en baisse

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Hyundai Tucson 2.0 CRDI : Dans le haut du panier

image profil
cobra
2015-08-30 15:59:34  

40000e pour ça! faut la vouloir!a part ceux qui sont acheteurs possible les de 60ans il est insipide et rien de transcendant a conduire.bref un truc pour ceux qui ne regarde que le look bref combien seront vendus !!!le pire le 115ch

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter