Peugeot

Nouvelle Peugeot 508 SW : passage dans le cockpit du break

Après avoir pu poser les yeux, en exclusivité, sur les lignes de la nouvelle Peugeot 508 SW au mois de janvier, en prendre le volant au mois d'avril, nous voici de retour à l'ADN au mois de mai pour cette fois, découvrir son habitacle

+ de photos Peugeot 508 SW GT

La nouvelle norme : i-Cockpit

Peugeot n’envisage plus le lancement d’un nouveau modèle sans l’équiper de son i-Cockpit, on le retrouve donc sans surprise à bord du nouveau break 508. Cette génération marie le petit volant recouvert de cuir pleine fleur à un grand écran tactile HD allant jusqu’à 10 pouces ainsi qu’à une dalle numérique, remplaçant les compteurs, de 12,3 pouces.

Les matériaux sont de très belle facture avec de larges zones de décors sur la planche de bord, la console centrale et les contre-portes parées d’un revêtement d’aspect carbone ou bois naturel. La finition en chêne gris sur GT Line/GT et façon essence de Zebrano sur GT uniquement, sont vraiment superbes et font parfaitement écho avec le chrome satin sur le volant, les contre-portes, les aérateurs, mais aussi les sept touches piano.

Les sièges sont joliment dessinés et le garnissage est riche et valorisant à l’image de l’alcantara ou du cuir Nappa pleine fleur. Ce dernier est proposé en deux coloris : noir ou rouge pourpre (dit Sellier). Bien installé dans leurs sièges, les passagers avant peuvent profiter de cinq programmes de massage.

La 508 est également disponible avec l’i-Cockpit Amplify qui permet de moduler l’ambiance à bord en jouant sur la vue, le toucher et l’ouïe via les modes « Boost » ou « Relax ».

Intérieur de la nouvelle Peugeot 508 SW

Plus d’espace !

Un break a une fonction plus « familiale » par essence. Ce break 508 ne fait pas exception avec une garde au toit, sur les places arrière, augmentée de 4 cm par rapport à la berline et un dossier de banquette incliné à 27° pour plus de confort. N’oublions pas également que les occupants peuvent profiter d’un toit ouvrant panoramique à grand clair de baie. Enfin grâce aux portes arrière sans cadre et à leur découpe embarquant la vitre de custode, l’accessibilité à la banquette est large et aisée.

Une accessibilité aisée du coffre est également une obligation. Pour ce faire, le hayon s’ouvre largement sur un seuil de coffre à la fois bas et large, 6 cm plus bas et 2,4 cm plus large. Le volume de la soute passe ici à 530 litres et même 1 780 litres lorsque la banquette arrière 2/3 – 1/3, dotée de la fonction Magic Flat, est rabattue.

Allure de la nouvelle Peugeot 508 Break

Profusion de technologie…

Si Peugeot vise clairement la clientèle des marques premium allemandes avec la nouvelle 508, le constructeur français tente aussi de s’en rapprocher du côté de l’équipement.

Par rapport à sa devancière, la nouvelle génération réalise un saut technique impressionnant. On notera la présence d’un amortissement piloté pour une meilleure maîtrise des suspensions.

Mais on appréciera également un système de vision nocturne dont la caméra infrarouge permet la détection d’êtres vivants de nuit jusqu’à 250 m devant le véhicule. L’armada technologique continue avec les sièges à fonction massage, le régulateur de vitesse actif avec correction automatique de cap, le freinage automatique d’urgence, etc.

A lire, le triptyque de la découverte du break Peugeot 508 SW :

Peugeot 508 SW : à la découverte de ce nouveau break.
Peugeot 508 SW : passage dans le cockpit.
L’essai interdit de la nouvelle Peugeot 508 SW.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Nouvelle Peugeot 508 SW : passage dans le cockpit du break

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter