Lamborghini

Lamborghini Urus : superlativement votre

Lamborghini fut en avance sur son temps en présentant son gros et surpuissant tout-terrain LM002 en 1986. Trois décennies plus tard, le constructeur italien fait un retour remarqué sur le segment avec le très attendu Urus.

+ de photos Lamborghini Urus

Respectant la nomenclature chère à la marque, le nouveau SUV tire son nom de l’univers des bovidés. Ici, l’Urus, ou Aurochs en français fait référence à un solide bovin disparu depuis plusieurs siècles. Pour le coup, entre puissance et gabarit, la nouvelle Lamborghini mérite particulièrement bien son nom.

Côté gabarit, l’Urus en impose puisqu’il mesure 5 112 mm de longueur, 2 016 mm de largeur et mesure 1 638 mm de hauteur. Pour mettre cela en perspective, une Mercedes GLE Coupé mesure 4 918 mm de long, 2 003 mm de large et 1 720 mm de haut. Le SUV Lamborghini est donc plus trapu avec une hauteur réduite, mais une largeur plus élevée. Le dessin, pour sa part, fait la part belle à l’ADN de la marque avec des lignes acérées à souhait, des hanches larges, un avant très agressif et un arrière un peu plus sobre. Le tout repose, de série, sur des jantes en alliage de 21 pouces (22 ou 23 en option) derrière lesquelles nous trouvons les « plus gros freins du monde » avec des disques de 440 mm en carbone-céramique, mordus à l’avant par des étriers à 10 pistons. Il faut bien ça pour arrêter un taureau énervé de 2 154 kg.
Intérieur Lamborghini Urus
L’habitacle ne semble dédié qu’à 4 quatre occupants et les passagers arrière devraient bénéficier d’un espace aux jambes confortable grâce à l’empattement de 3 003 mm. Nous trouverons bien entendu des matériaux de qualité tels que du cuir, de l’alcantara, du carbone et de l’aluminium.

Le SUV de tous les superlatifs

En attendant que la concurrence fasse mieux, car c’est absolument indispensable d’avoir toujours plus de puissance dans un crossover, l’Urus a l’une des fiches techniques les plus impressionnantes. Ainsi, Lamborghini a placé sous le capot, le plus bas possible, un V8 biturbo de 4,0 litres développant la bagatelle de 650 ch et 850 Nm. Ainsi paré, notre gros SUV atteint les 100 km/h depuis l’arrêt en seulement 3,6 secondes et les 200 km/h en 12,8 secondes. La vitesse maximale, quant à elle, s’établit à 305 km/h.

La puissance est délivrée sur les quatre roues à l’aide d’une transmission automatique à 8 vitesses, tandis qu’un convertisseur de couple augmente la réponse du V8 biturbo. La répartition du couple sur le système à quatre roues motrices est de 40/60, avec si besoin un maximum de 70 % du couple sur l’avant ou jusqu’à 87 % sur l’arrière.

Puisque l’on parle des roues, nous l’avons vu dans les nombreuses vidéos teaser que Lamborghini a dévoilé ces dernières semaines, l’Urus reçoit le système à quatre roues directrices de l’Aventador S.
Lamborghini Urus
Une fois que l’Urus est en mouvement, nous pouvons choisir entre ses six modes de conduite : Strada (route), Sport, Corsa (course), Neve (neige), Terra (hors route) et Sabbia (sable), plus un mode personnalisé appelé Ego. Neve, Terra et Sabbia surélèveront le châssis de la voiture afin d’améliorer la garde au sol, tandis que Strada, Sport et Corsa optimiseront les performances sur route et en conduite sportive.

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Lamborghini Urus : superlativement votre

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter